Tak'an Dore

Suivi de campagnes et diverses acctivités rollistiques
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous la montagne sommeil le volcan [BG Aurialak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nekeraka



Messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2014

MessageSujet: Sous la montagne sommeil le volcan [BG Aurialak]   Lun 8 Juin - 13:48

Aurialak

Histoire

Ma naissance sur les monts du tonnerre :

Je ne pense pas que mon émergence et ma première fusion ait été différente de n'importe quel obsidien. Cependant Mon éveil mérite peut être de vous être compté si vous vous intéressez à ma personne. Lorsque j'ai commencé mon apprentissage avec les autres membres de ma fratrie, plusieurs chose m'ont étonné. Tout d'abords j'ai trouvé mes frères menus. Je les savais pas faibles car nombre de mes frères sont adeptes et leur puissance se fait ressentir simplement en se tenant prêt d'eux. Mais il était assez concasse qu'une telle force se cache dans un corps presque frêle. Quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert les autres races lors de mon éveil. Je découvris en premiers, un clan de trolls des montagnes. Je me rappel avoir demandé innocemment à mon compagnon de route si ces donneurs de noms étaient les plus malingres et chétifs de Barsaive. Il c'était mis à rire aux éclats s'en que je comprenne pourquoi avant de découvrir les autres races et notamment les sylphelins. Je me fis à l'idée que c’était moi qui étais grand quand je vis leurs réactions en ma présence. Je me suis passionné pour la culture et la nature des autres donneurs de noms. J'adorais écouter les conversations des badauds. La vivacité des autre donneurs de nom me demandais au début beaucoup de concentration pour suivre le fil des histoires et des événements. J'étais notamment fasciné par les enfants, je trouvais déjà les adultes vifs et pressés...  
J'aimais me renseigner sur ce qui m'entourait notamment les plantes qui ensuite devint une passion pour la médecine. Je me suis mis à la taille des cristaux m'amusant à montrer que la taille répandu des gemmes comme le polissage ou les facettes n'embellissait pas forcement la pierre. Je me souvient avoir ainsi impressionné un nain sur le résultat de mon art sur un de ses « ratés ». Je crois qu'il l'a encore sur sa cheminé. A l'époque je ne me penchais pas encore sur la science du combat. Cependant je découvris rapidement que les conflits sont monnaies courantes. Les gros nids des donneurs de noms qu'on appelle villes ou villages contiennent des dangers qui leurs sont propres. Il faut parfois rester sur ses gardes pour ne pas faire l'objet de rapine. Je suivis les conseils d'un autre frère qui lui n'ont plus n'affectionnait pas le maniement des armes. J'appris en premier lieux à impressionner les potentiels agresseurs (ce qui n'était pas très compliqués pour la plupart), et pour les plus valeureux je leurs déconseillais poliment de persister dans la voix qu'ils avaient choisi en brisant leurs armes ou en les séparant de leur monture. Le résultat, sur leur confiance, est saisissant si je puis me permettre.
Puis vint le jour où je fut témoin de ce que la corruption des horreurs était capable. Comprenez que je suis attaché à la nature en générale comme la majorité de mes frères. Certaines offenses des donneurs de noms m'ont attristé mais je n’avait jamais contemplé pareil destruction. Ce fut la première fois que la colère m'a envahi. Après la colère je me suis efforcé de « réparer les dégâts de cette infamie. Replantant chaque brin d'herbes qui avait été souillé et que j'avais détruit. Ce jour là je pense que mon destin pris un virage et fut sellé. Mes actions avaient attiré l’attention de Jarralak, mon premier maître qui me fit embrasser la voix du purificateur.

Mon apprentissage et mon voyage pour Sarfae avec Jarralak :

Quand Jarralak vint me trouver j'étais bouleversé, la rage au cœur. Il m'expliqua comment utiliser toute cette force que j'avais en moi et qui était jusqu'alors mise en sourdine. Je suis heureux aujourd'hui d'avoir découvert ce potentiel qui était en moi et j'ai juré de l'utiliser selon les préceptes de la purification propre a notre race. Je suis et serai maintenant un guérisseur tant pour les donneurs de nom que pour ce monde qui m'entoure et aussi celui qui brise la main qui l'offense.  
Jarralak m'a appris a combattre sans l'aide d'aucune armes, rendre mon corps aussi inamovible que les montagnes tout en étant prompt a éviter les coups mortels. Il m'appris aussi que mon rôle serait aussi de reconnaître et voir ce qui m’entoure car la corruption est parfois très discrète. Il m'a aussi montré comment soigner un lieux ce qui me sera bientôt possible quand mon corps sera suffisamment endurci. Ses préceptes me furent inculpés pendant que nous rejoignons le fleuve serpent par la rivière Byrose en compagnie de T'skrangs jusqu'à Nara'Skem. Un voyage qui fut très calme étant donné la présence impressionnante de mon maître et de l'équipage du navire. Nous sommes arrivé au début des festivité de Sarfae.

Ma rencontre avec Ekidiale et Ka'Haya :

La première chose que j'ai remarqué chez elles se fut leur regard. Elles avaient été témoins des ravages que peut provoquer une horreur ou ses rejetons ou partisans. Quand j'entendis leur histoire je ressenti mon ancienne colère gonder en moi. Jarralak a du le sentir puisque une fois le lieu du culte impie purifié par ces soins il m'a conseillé de les rejoindre pour traquer l'horreur. C'est avec joie que je les assisterai dans leurs combats qui rejoins le but de mon existence. Nous sommes partis ensemble pour Throal où nous finaliserons la création de notre groupe.

Description du physique :

Aurialak est l'un des plus grand obsidien que vous aurez pu croisez. Il fait prêt de 3 mètre de haut  pour une tonne. Il a la peau d'un gris très foncé presque noire qui rappelle l'andésite. Ses yeux sont de la couleur de l'or. Il porte une armure de cristal vivant qui semble être du corindon bleu. Son physique est d'autant plus imposant qu'il est façonné par sa pratique du combat à main nue. A part son armure il est habillé très sobrement. Son visage est très doux et est d'un naturel souriant, cependant ce visage se ferme et devient aussi menaçant que les tremblement de terre avant l'explosion d'un volcan dans l’âpreté du combat.

Description de la psychée :

Peu de chose peuvent sortir Aurialak de son humeur égale. De manière générale il est calme et  souriant et considère les autres donneurs de nom avec bonté. Il aime a contredire gentiment les points de vue trop étriqué a son goût car les tensions raciales a Barsaive le chagrine (notament le conflit troll/sylphelin). Il aime a rire des blagues même celle faite a son dépend. Cependant il y a trois choses qui peuvent le faire sortir de ses gonds : insulter ou menacer sa fratrie (notez qu'il est particulièrement stupide de faire ça a n'importe quel autre obsidien), la destruction gratuite ou immodéré de la nature ou la terre en général, les horreurs et tout ce qui leurs sont liées volontairement ou involontairement. Très attaché aux principes des purificateurs il sera inarrétable, inébranlable et particulièrement obstiné pour purifier un lieu ou une créature méticuleusement. A l'opposé les enfants, les chants et les pitreries des donneurs de noms l'amuse beaucoup pour peu quelle ne soit pas trop cruelles.

Description de son entourage :

La fratrie d'Aurialak est très martiale. Elle compte notamment de nombreux purificateurs et guerriers dont son maître Jarralak. Du fait de la proximité avec les trolls des montagnes, elle entretiens de bon rapport avec ceux-ci mais aussi avec les autres habitants des vallées et les T'skrangs de la rivière Byrose. Ils combattent fréquemment les pillards Terrans en plus des rejetons d'horreurs quand les deux rivalisent de destruction ce qui fait d'eux de précieux allier chez les Trolls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sous la montagne sommeil le volcan [BG Aurialak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chanson] Sous la montagne est un trésor
» Les Rois sous la Montagne
» Le Royaume sous la Montagne
» Thorin Oakenshield, roi sous la Montagne
» La cour du roi sous la montagne ◮ Thorin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tak'an Dore :: Campagnes :: Earthdawn-
Sauter vers: