Tak'an Dore

Suivi de campagnes et diverses acctivités rollistiques
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La foi et les esprits personnels :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anadethio
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 10/05/2011

MessageSujet: La foi et les esprits personnels :   Mar 10 Mai - 0:32

Chaque être, par la force de son esprit peut donner naissance a une entité… Mais rien ne permet de prédire de quoi il en retournera… Apparence… Force… Influence sur le monde… Il est possible de rencontrer de tout… C’est ce que d’aucun nomment les dieux. Car les dieu n’existent pas. Non… Pas tant qu’on ne leur donne pas naissance.

Comment un dieu nait-il ? Et bien tout simplement de l’esprit de ses croyants. De l’esprit de SON croyant. Car s’il arrive que deux personne particulièrement proches donnent naissance a une unique entité c’est là un cas exceptionnel. La puissance de cette entité est directement proportionnelle a la puissance du lien qui l’uni a son "créateur"…

Plus ce lien sera fort et plus forte pourra être l’influence de l’esprit sur le monde. Mais plus que tout ce lien peut fluctuer… et l’esprit changer… Naitre, mourir… De l’ami imaginaire accompagnant l’enfant pourra émerger un dieu vengeur… Qui mourra a son tour pour donner naissance a un cupidon espiègle…

Ici des termes génériques ont été utilisés pour décrire un phénomène que presque personne ne connaît. Contrairement a certains animaux ou végétaux les humanoïdes bien trop rationnels par bien des points ont cherché a comprendre le monde… A comprendre l’incompréhensible. A le dompter.

C’est ainsi que son nées les premières religions, les croyances diverses… "classant" les entités spirituelles… Leur imposant des noms… Les formatant en même temps que les esprits de leurs créateurs… Les stabilisant… Les rendant plus proches les unes des autres jusqu'à ce que la population les voient pareilles a des dieux uniques et touts puissants… Aujourd’hui nombreux sont ceux qui ont perdu la puissance génitrice de leur esprit pour se reposer sur les des croyances prédéfinies…

***

Voilà du moins la théorie de base. Les religions les plus puissantes et les plus répandues sont parfois "dirigées" par des divinités ou des individus ayant transcendé ces lois. En effet, par essence, les divinités peuvent faire mentir l'ordre établi de l'instant que leur créateur premier l'en crois capable.

De là, on fera aisément une analogie avec la nourriture dont ont besoin les êtres vivants pour vivre : les deux se nourrissent de foi. Et rien a part un autre dieu n'est aussi intimement imprégné de foi. Ainsi les dieux se dévorent les uns les autres. Une religion en absorbe une autre pour devenir plus puissante...

On retrouve ici les mêmes principes que ceux qui régissent notre vie physique.

Et nous là dedans ? Et les êtres pensants voudrez vous savoir ? Et bien pour eux nous sommes plus ou moins ce que sont, pour nous, les plantes que nous cultivons dans nos champs. Nous sommes la source première de la foi. Et il est de leur devoir de nous l'inspirer. Car c'est par nous et seulement par nous qu'ils vivent.

***

Le lecteur attentif aura marqué une contradiction entre les deux aspects de la chose : les dieux sont des entités indépendantes tirant des êtres pensant la foi dont ils ont besoin pour vivre. Mais ils sont pourtant intimement liés a l'être unique qui leur a donné naissance. Ils proviennent d'un être seul et pourtant d'une infinité d'esprits.

On pourrait en déduire qu'il existe plusieurs espèces de divinités. Des herbivores et des carnivores en quelque sorte. D'une certaine manière cette analogie est juste : des divinités se nourrissent d'être pensants. Mais d'autres se nourrissent de divinités.

A ce point de notre réflexion rappelons-nous de quelque chose de primordial : les esprits personnels sont des êtres pensants au même titre que celui qui leur ont donné naissance... Dés lors il devient évident qu'une sorte de cycle infini prend forme. C'est en brisant cette chaîne (en forçant d'autre entités a croire en elle plutôt qu'a générer un objet de croyance) que certaines divinités parviennent a prendre une place a part entière dans un panthéon.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tak-an-dore.fantasyboard.net
Anadethio
Admin


Messages : 28
Date d'inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La foi et les esprits personnels :   Sam 14 Mai - 23:11

Croire en plusieurs choses :


Rien n’empêche quelqu'un de croire avec ferveur en plusieurs choses. Mais la force qu'il conférera a chacun des objets de ses croyances en sera immanquablement amoindrie. C'est là la source du plus grand nombre des "disputes" entre divinités... Dés l'instant ou un dieu cherche a acquérir d'une manière ou d'une autre, la foi d'un être il met en danger l'existence même des autres objets de culte de cet être.

On note néanmoins des cas ou diverses croyances se recoupent sans réellement se menacer les unes les autres. Une divinités de la guerre n’empiétera jamais en rien les platebandes d'une autre tournée vers les plaisirs de la boisson par exemple. Ainsi les divinités "supérieures" cohabitent en variant leurs "menus". Les esprits personnels en pâtissent forcément et en viennent parfois a disparaître si l'esprit qui les générait n'est pas assez puissant.

Croire en autre chose qu'un dieu :


Les êtres vivants. Les objets. Ils sont souvent, au même titre que les dieux, l'objet de légendes et de mythes... Et comme pour les dieux ils retirent de cette foi une puissance neuve. Un pirate ayant commis tant d'atrocités que la seule mention de son nom fait trembler les paysans sous la canopée tirera de cette peur, de cette croyance, une force nouvelle lorsqu'il voudra commettre de nouveaux crimes... De même une épée que chacun crois magique finira tant bien que mal par acquérir les propriétés qu'on lui prête.

Le cas le plus représentatif de la croyance en un être est tout simplement l'existence des mages et autres adeptes : leur pouvoir vient du fait qu'ils croient en eux. Ou plutôt que leur divinité personnelle a foi en eux. Ils obtiennent le pouvoir d'altérer le monde d'une manière qui leur est propre. Leur esprit se renforce. Ils peuvent donner plus de poids a leur divinité... Qui elle même devient plus puissante et crois plus fermement en eux... Un cercle vertueux en somme... Qui est d'une certaine manière a l'origine de l’aptitude de tout a chacun a évoluer et a avancer.

En haut de la pyramide.

A la fin de toutes ces croyances. A leur aboutissement commun se trouve quelque chose. Une sorte d'esprit unique qui crois en toute chose. Une source sans fin de puissance. Une source sans fin de paradoxe. Une source sans fin de cohérence qui fait du monde ce qu'il est. Qui fait que certaines choses en lesquelles personne ne crois continuent a exister... Qui donne une réalité physique a un monde qui autrement ne serait que concepts.

A la fin de toutes ces croyances se trouvent leur origine. Un cycle auto-alimenté qui n'as ni commencement ni fin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tak-an-dore.fantasyboard.net
 
La foi et les esprits personnels :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Lieux octobre/novembre : communiquer avec les esprits ¤
» Ames errantes/Esprits Perdus
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» | Les Esprits |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tak'an Dore :: Le monde-
Sauter vers: